Patrimoine Thermal - Opéra de Vichy

THERMAUVERGNE
8, avenue A_ France
63130 ROYAT
 
 
Dax - Landes (40) - AQUITAINE 

1995, qu’est donc devenue Dax, ville thermale au passé rayonnant ? Disparue la splendeur gallo-romaine et les visites thérapeutiques de la Princesse Julia Augusta, fille de l’Empereur Auguste. Evaporée la kyrielle de rois de toutes nationalités venant au XVIII ème siècle, prendre les eaux à Dax. Oubliée la belle époque, son faste art déco et ses curistes célèbres.

Les bâtiments thermaux sont en déshérence ou en cours de destruction. Les espaces verts sont laissés à l’abandon. Dax se meurt et avec elle une certaine idée du thermalisme. Il faut tout reprendre, la maîtrise des bâtiments, menacés de devenir résidence pour personnes âgées, le casino qui menace de tomber en ruines, les berges de l’Adour devenues infréquentables. C’est ainsi que voit le jour un projet global à l’échelle de la ville. Un projet d’urbanisme, un projet environnemental et un véritable projet de ville d’eau pour la première station thermale de France. De cette aventure globale sont nés des projets particuliers. La haute technicité de la station s’est révélée avec la construction du centre de production de « Terdax, le péloïde de Dax ». Cette nouvelle image a été renforcée par l’édification d’un nouvel office du tourisme et du thermalisme et par le renouveau de la recherche fondamentale.

Les joyaux architecturaux ont retrouvé leur splendeur. Le Grand Hôtel Splendid dessiné par Granet, l’Atrium Casino, modèle de l’époque art déco, les arènes, éléments incontournables de la culture dacquoise, la fontaine chaude, monument symbole de la ville… En parallèle, la cité a connu une profonde transformation urbanistique. Les berges de l’Adour vont être aménagées pour devenir un véritable lieu de vie vert et urbain, le Boulevard Claude Lorrin a retrouvé son rôle d’artère capitale tandis que le plan de ravalement de façade a permis à Dax d’afficher un nouveau visage.

Reste à venir la reconversion en salle de spectacle de l’ancienne usine de la SIETAM. La boucle sera alors presque bouclée. D’autres projets prendront le relais pour, dans le même esprit de projet de ville, permettre à Dax de rester l’une des premières stations de l’Europe thermale.

Contact : Isabelle CAZAUX, Service Communication de la ville de Dax – tél. : 05 58 56 80 09

Vous êtes sur la page : 
Dax (40) - Projet de Ville   
 
     
Infos légales     Plan du site     Nous contacter